91 thoughts on “Pourquoi le football est un sport si imprévisible (Datafoot Ep. 4)

  1. Je ne comprends pas bien. Vous dites en premier que le football est imprévisible, puis que cela est compensé par les inégalités inter-clubs. Donc si le PSG, avec son budget d'un demi-milliard, gagne presque chaque année, cela laisse peu de place aux autre. Pas si imprévisible que cela le football donc ? Pourquoi cette équipe anglaise a gagné la coupe alors ? Vous parlez du sport américain pour le comparer au français mais pas du sport 'anglais ? C'est un peu crétin vous trouvez pas ?
    Si les écarts budgétaires inters-clubs compense cette imprévisibilité, alors il faut les réduire. Et non pas changer les règle du jeu.

  2. Leicester est un mauvais exemple parce que la Premier League à une répartition de l'argent des droits TV plus égalitaire.
    Leicester c'était 140M de budget l'année de leur titre.
    Il ne faut aussi pas oublier que l'écart de revenu des clubs de Premier League contre ceux du reste du monde, qui permet aux petits de Prendre des talents en devenir partout dans le monde(Kanté, Mahrez, Slimani, Salah, De Bruyne, Hazard…)

    Si on regarde les autres grands ligue (Espagne, Allemagne, Italie et France) la vidéo est fausse.

    Compter les victoires n'a aucun sens aussi, ils auraient du compté les défaites parce que les égalité sont beaucoup plus commun dans le foot que dans le basket et le base-ball.

  3. Eh bah justement, c'est pourquoi on l'aime le foot.
    Ah ouais j'allais oublier, beau travail Le Monde "du football "

  4. Je vous rassure le football n'est pas imprévisible.
    Prenons une équipe qui joue en rose ou en violet tous les weekends.
    C'est simple : cette équipe ne sera jamais championne de quoi que se soit.
    Amusez vous bien pendant qu'on galère à Toulouse, j'ai meme plus envie d'entendre parler de football nationnal.
    Je m'en fiche totalement des bleus, puisque Toulouse n'en fais plus partie.

  5. Y'a tout et son contraire là……… Football les favoris ne gagne que 50% des matchs contre 60% et 66% BaseBall et NBA ET dans le même temps vous dites que y'a moins d'inégalité dans ses sport là vu que les petit on les 1er choix pour les recrutements. Donc vous comparez des ligues fermé (ou les petit son aidé mais perdent plus) à des des ligues ouverte (totalement inégalitaire ou les petits gagne beaucoup plus) !!

  6. le favoris gagne 1x /2 au foot et 2/3 au basket… faut vraiment leur expliquer qu'au foot il y a souvent des nuls contrairement au basket?

  7. Moi je dit le meilleur exemple c'est il famoso Portugal – France. Où le grand favori était à domicile …et deux heures plus tard les parieurs étaient en pleurs… à jamais dans notre cœur finale de l'euro !

  8. Gérard Houiller avait conclu une inteview dans So Foot: "Ce qui est passionnant au foot, c'est que ce n'est pas toujours le plus méritant qui gagne à la fin.
    Un peu comme dans la vraie vie…"

  9. Regardez le barça, le real, le bayern ou des clubs anglais comme united ou city c presque toujours les mêmes equipes qui gagne.

  10. Le football n’est pas un sport imprévisible. Il suffit de regarder les budgets de chaque équipe et plus les budgets sont élevés plus l’équipe gagne.

  11. Ouais c'est n'importe quoi la Formule 1 c'est bien plus imprévisible dû aux accidents, pénalités et casses mécaniques…

  12. Sympa comme résultat, mais il serait possible d'avoir le détail des études ?

    Car instinctivement, si une équipe favorite n'a qu'une chance sur deux de gagner, les plus grosses équipes toujours favorites devraient enchaîner les matchs avec seulement une chance sur deux de gagner.

    Donc en faisant des probabilités très simples de (1/2)**nb_de_match, ça leur fait pas beaucoup de chance de gagner dans un gros tournoi.

    Il devrait donc être impossible pour une grosse équipe de rouler sur tout le monde tous les ans, ce qui ne semble pas être le cas dans la vrai vie.

    Bon après je suis ni mathématicien ni expert de foot, mais le bon sens me dit de pas y croire en absence de lien vers une étude un peu plus rigoureuse.

  13. Peu de sports collectifs sont prévisibles. Par exemple au Hockey sur Glace un match peut complément changer en 2 minutes

  14. On aimerait bien voir les détails de ces statistiques parce si le PSG avait une chance sur deux de gagner un match en ligue 1, ça se saurait

    Edit : c’est une moyenne sur tous les matches de toutes les equipes donc c’est normal

    2e Edit : En fait ça n’est pas logique car si on exclut les grosses équipes ça voudrait dire qu’en moyenne le favori d’un match gagne bien moins qu’une fois sur deux

  15. Cette situation ne va pas durer. Les spécialistes de l'IA vont s'attaquer au problème, trouver des algorithmes, les nourrir avec des big data et les entrainer… et dans quelques temps le foot n'aura plus de secrets.

    Vous êtes sceptiques ? Alors tapotez-vous le menton et dites-vous que les spécialistes de l'IA jouent aussi au Loto Sportif 😉 Avec un peu de jugeote, un peu de temps et une PC pas trop cher, ça se tente…

    Finalement on retrouvera alors le plaisir de jouer au foot juste pour passer un bon moment entre potes…

  16. Pour tout ceux qui disent que la stat du 1 chance sur 2 pour un favori de gagner c'est n'importe quoi :
    En fait il faut considérer la moyenne des résultats en regardant les favoris sur 1 match à chaque fois.
    Bordeaux – Amiens, Bordeaux est favori, on regarde s'ils gagnent ou pas
    Paris – Nantes, Paris est favori, on regarde si Paris gagne ou pas
    Dijon – Strasbourg, Dijon est favori, on regarde si Dijon gagne ou pas etc..
    À la fin on regarde le nombre de fois où le favori a gagné, on divise par le nombre total de matchs, et dans le cas du foot ça lui a donné 1/2 apparemment.
    Que cette stat ne soit pas révélatrice c'est possible, mais ce qu'il dit est vrai, et ça permet de comparer aux autres sports. Ensuite l'interprétation vaut ce qu'elle vaut.

  17. Le foot imprevisible.lol ne pas confondre un match me parait imprevisible et le match est imprevisible. Pcq moi j une question:pk je perd rarement mes cote match si c si imprevisible

  18. C est débile de prendre l exemple de leicester comme exemple. Vos statistiques sont faites sur 1 match dans le cas de leicester c est sur l ensemble d une saison donc oui c est improbable

  19. C'est absolument faux, une équipe favorite ne gagne pas une fois sur deux en moyenne. C'est une aberration mathématico-physique.Si c'était le cas il nous suffirait a tous de miser régulièrement sur l'outsider d'un match pour devenir multimillionnaire et baiser le système des paris-sportif pourtant infaillible depuis la nuit des temps. Ca ne marche pas comme ça dans la vrai vie.Son étude statistique est biaisée d'une manière ou d'une autre, par le protocole ou par l'échantillon. Assez drôle qu'un économiste puisse sortir une énormité pareille sur ce sujet.

  20. Cnest debile mdrr comme si tu mets le psg face aux herbiers paris est favori pourtant il va gagner largement plus qu'une fois sur deux il va gagner facile 7 fois sur 10

  21. le son est déséquilibrer, la voix off est bcp trop sourde par rapport aux cris des supporters, faites attention aux détails svp

  22. Ultras faux, le foot est prévisible quand on l'analyse de plus pres , prendre en compte les paramètres suivant : match domicile ou extérieurs ? Potentiel offensif et défensif, style de jeux . Blessures , contexte sportive ( Ldc ou ligue ) période : debut de saison ou fin .

  23. Le football américain a un système de ligue fermée. Alors oui peut être que les écarts d’argent sont + surveillés, mais en attendant les riches sont avec les riches c’est sympa….
    Et impossible pour les petites équipes qui ont un résultat plus que satisfaisant de monter avec les autres parce que justement “budget”.
    Je préfère de loin le système de montée et descente dans la ligue.

  24. 32 équipes inscrites mais, depuis 1934 (!), il n'y a pas eu UNE SEULE FINALE de coupe du monde sans le Brésil, l'Allemagne, l'Italie ou les Pays-Bas (en toute rigueur, on devrait avoir l'Allemagne ou le Brésil cette année). De la même façon, depuis 10 ans, il n'y a pas UNE SEULE FINALE de Champions League sans Madrid, Barcelone ou Munich. Bref, c'est de loin le sport collectif LE PLUS PREVISIBLE (seul le tennis est encore plus prévisible).

  25. Oui attention quand même pour l'histoire du favori.
    1 chance sur 2 de gagner pour le favori, ca ne veut pas dire qu'il a une chance sur 2 de perdre.
    Un match nul est très fréquentau foot, comparé au basket ou au Baseball!

    Disons que qu'il a 1/3 de chances de gagner un match serré en foot, et ça passe à 1/2 quand on a un favoris.
    –> +17% de chance de victoire
    En baseball, 1/2 de gagner un match serré, 60% quand il y a un favoris
    –> +10% de chance de victoire
    En basket, un tout petit moins que 50% de chance de victoire pour un match serré (disons 47%) contre 66% avec un favoris
    ->+19% de chance de victoire

    Pas dingue dingue la stat sur quoi est basée toute la video 😀

  26. Le probleme des statistiques c'est qu'ils ne montrent jamais vraiment l'essentiel, quand on dit que le favori ne gagne qu'une fois sur deux c'est archifaux , tout depend du classsement du favori par rapport a son adversaire .. Le 1er du championnat contre le dernier et 9 fois sur 10 il gagne, par contre le 10 eme contre le 11 eme tendent a equilibrer leur chances… Les politiques ont très bien compris la puissance des statistiques pour manipuler le peuple …

  27. Faux quand on analyse le nombre de victoire ou nul des favoris il y a 75%
    au tennis c'est 70% de victoire pour le favori
    Base de données 60 000 matchs
    16 championnats europeens
    favoris = plus petite cote auprès des books
    www.algopronosport.fr

  28. Absolument incroyable que le favori gagne juste une fois sur 2. Ne serait-ca qu'à cause de match genre Allemagne Swaziland, où l'Allemagne a disons (pour etre gentil) 80 % de chance de gagner. Si on prends ça en compte ça veut dire que pour compenser et arriver à la stat d'un sur deux il faut que dans des matchs moins prévisibles le favori perde plus souvent qu'il ne gagne, ce qui parait absolument incroyable. Donc si c'est vrai on aimerait bien avoir plus de détails, et si c'est faux pas étonnant venant d'un journal comme Le Monde.

    Edit : Effectivement il y a le match nul mea culpa. Le Monde sauvé

  29. Bonsoir à tous

    Sachez qu'analyser la compos d'équipe est très bénéfique
    En effet si l'on a la compos d'avant match on peut obtenir un ROI de l'ordre de 20% par paris ce qui est énorme et surtout ce qu'aucun Tipster vous offrira.
    www.algopronosport.fr y travail actuellement dessus
    cela pose beaucoup de contraintes auxquelles j'essaye de m'adapter et dont je me donne 1 an pour y résoudre
    pour l'instant www.algopronosport.fr vous fournit toujours une analyse avec un roi de 2.5% par paris les tableaux des scores et surtout les stats joueurs afin de vous aider à votre analyse perso

  30. Le foot est un sport imprevisible car les equipes ne sont pas penalisés pour garder la balle 30 min, attendre que l'équipe adverse s'endorme pour enfin sortir de sa moitié de terrain et arreter de faire des passes entre les defenseurs et le gardien

  31. Complement stupide. C’est accepter de payer pour aller voir un match entre l’élite et des amateurs. En Amérique, dans les sports, il faut respecter un plafond salarial, ce qui fait qu’une équipe a autant de chance de gagner que celle qu’elle affronte. Si il y a un grand écart entre les deux c’est que la stratégie, le talent des joueurs, la préparation, la dynamique de l’équipe… est meilleure que l’autre. En Europe c’est le cash qui fait la différence. Je ne trouve pas que c’est juste pour le spectateur.

  32. 50-50. Statistique bidonnée bien choquante que les journalistes affectionnent. Ils ne manquent pas de créativité pour.
    Il suffit de prendre un échantillon suffisamment large (genre avec des matchs de 3e division autrichienne) pour que les pronostics employés deviennent aléatoires.
    Ou peut être considèrent-ils que le favori a 50% de chance de gagner, 25% de faire match nul et 25% de perdre!
    Dans tous les cas, si c'était vrai, il suffirait de systématiquement parier CONTRE le favori dans un maximum de match possible… Pour mathématiquement gagner sur le long terme! A coup sur! Bullshit.

  33. Si "le favori d'un match de football ne gagne qu'une fois sur deux" c'est que le dé-favori gagne aussi une fois sur deux… dans ce cas, peut-on parler de favori ? Je suis pas sûr d'avoir bien compris ce passage

  34. L'avantage de ses inconvénients : comme il se passe pas grand chose sur le terrain, il suffit de peu pour gagner.

  35. Wow le nombre de débiles dans les commentaires… Ah mais c'est une chaîne youtube mainstream débile, ok tout est normal…
    Sérieux cassé vous de youtube vous polluez notre espace de contenu :^)

  36. Le hockey est le sport encore plus imprévisible… personne ne voyait Vegas vs washignton en final de la coupe.

  37. le monde vous etres la honte du journalisme en France et dans le monde… oui je sais vous le saviez déjà que vous êtes des gros fils de putes mais ça fait pas de mal de vous le rappeler

  38. Bonsoir, je m'interresse a traduire vos videos qui me plait et cette fonction est disponible a votre chain de YouTube (ici). est-ce que c'est possible svp??

  39. Un facteur, je pense, n'a pas été pris en compte: c'est la taille du terrain de jeu.

    La surface d'un terrain de football est immensément plus large et longue que ladite surface d'un terrain de basket par exemple.

    Ainsi, c'est déjà difficile pour l'équipe favorite d'un match de football de marquer un but, quand on sait qu'il y a une grande surface de terrain à couvrir pour parvenir à inscrire un but.
    À l'inverse, l'équipe outsider peut très bien marquer un but, bien défendre et comme il est moins facile de marquer sur une grande surface, créer la surprise.

    Je ne sais pas ce que vous en pensez.

  40. Ha le foot imprévisible 🙄 des primes, des subprimes, du fric, beaucoup de fric … le foot n'est plus un sport, mais une usine à fric … le foot millésime 2019, agrège tout les problèmes d'une société malade, peut de valeur, l'argent, le non respect de l'autre, la haine …. Mais bon ont aime ça, où ont aime pas … moi je déteste ce foot là …

  41. En vrai les journalistes, ils ont fait combien ? 5 ans d'études ? Tout ça pour 1) trouver un gars chaud 2) trouver des statistiques 3) faire des analyses niveau cp

  42. La probabilité qu'a une équipe de gagner n'est pas de 1/2.
    On peut faire confiance aux sites de paris sportifs pour nous donner le pourcentage de chance qu'a une équipe de gagner.

  43. Ils ont juste travailler et se sont entrainé pour , arretez de dire que c'est juste de la "chance" , c'est n'importe quoi vos reportage sur le foot

  44. C'est aussi pour ça que ce sport et si populaire en Europe et pour l'un des plus beaux sport avec les meilleures supporter (et la meilleure ambiance) par rapport au baseball par exemple

  45. Ok ça s’applique à tout les sport sauf que dans les autres sports, les favoris ne le sont pas pour rien. Regarder les footeux et leurs perfs, il y a pas plus irréguliers que les footeux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *